Après deux ans de rencontres virtuelles et de travail à distance, les partenaires d’ESAGOV se sont enfin retrouvés, du 7 au 9 juin, à l’université de Béjaia. 

Cette rencontre s’est articulée autour de 2 temps forts : l’atelier sur le pilotage de la révision du projet d’établissement et la 8 ème réunion des partenaires. La présence de M. les Recteurs de Béjaia, de Skikda et de Tizi Ouzou, ainsi que des représentantes du Ministère de l’enseignement supérieur témoignent de l’importance de ce projet. Au-delà de la portée humaine de ces retrouvailles, ces rencontres ont constitué un moment important dans la vie du projet. 

L’atelier sur le pilotage a été l’occasion pour les partenaires algériens de présenter leur situation sur la mise en œuvre de leur plan d’action pour la révision du projet d’établissement, de partager outils utilisés et démarches entreprises, forces et faiblesses. Ce tour de table a permis de montrer le dynamisme des partenaires malgré les difficultés et d’enclencher une dynamique commune pour la finalisation de ce processus. Lors de l’atelier, deux vice-présidents de l’université de Rouen-Normandie, M.Yon et M. Dargent, ont partagé  l’expérience de leur université en matière de dialogue de gestion et d’intégration de la stratégie internationale dans le plan stratégique de l’université. Cet atelier a vu également la participation de deux intervenants externes au projet : M. Bontems, chargé de pilotage à l’UMR PACTE a présenté un outil d’évaluation des risques, et Mme Florentz, vice-présidente de l’université de Strasbourg, membre d’UNIMED, a quant à elle partagé l’expérience de son université en matière d’auto-évaluation et de document d’action stratégique. Les débats ont été, comme toujours, riches et fructueux.

L’agenda de l’atelier sur le pilotage est disponible ici.

La réunion des partenaires de Béjaïa a été la première en Algérie depuis le début des projets et sera la dernière, en présentiel, avant la clôture du projet. Tous les partenaires ont été présents au rendez-vous, ainsi que M.Boudour, coordinateur national Erasmus et M.Wynants, project officer à l’EACEA. Elle a été l’occasion de faire le point sur la mise en œuvre du projet depuis ses débuts et de définir une feuille de route pour les 7 derniers projets. Les échanges ont essentiellement porté sur l’organisation des visites d’étude en Europe et sur les prochaines activités de dissémination et la préparation d’un plan de soutenabilité. Les recommandations faites par M. Khelif, évaluateur externe du projet ont permis d’accompagner et d’encourager les partenaires pour les derniers mois du projet.

L’agenda de la réunion des partenaires est disponible ici.

Share on FacebookTweet about this on Twitter